Pop Satori

Album studio sorti le 1 avril 1986 – Parlophone / Warner Music France

Etienne Daho - Pop Satori

 

Rock existentialiste, nostalgique et futuriste

L’album de pop électro existentialiste, lumineux et novateur (réalisé à Londres avec William Orbit) qui allait déclencher la Dahomania et inspirer la pop française.
Inclus Epaule Tattoo, Tombé pour la France, Duel au soleil, Paris Le Flore

Les Inrockuptibles (7 novembre 2006) : Deux décennies plus tard Pop Satori qui consacra Daho en leader d’une génération néo-pop, apparaît toujours aussi vif et fringant. Mieux, il s’impose avec le recul comme comme l’instantané parfait d’une époque en plein effondrement, l’ultime guirlande lumineuse d’une fête déjà presque consumée, où se refermaient avec l’arrivée du sida les dernières folies nocturnes et poudrées du punk, du növö, de la pop française colorée et insouciante.
C’est un album à la fois anachronique et contemporain, nostalgique et futuriste. C’est enfin, sans doute, le disque charnière qui fit coulisser la pop made in France d’une ère vers une autre, des années 60 vers les années 00, et dont nombre de groupes ou chanteurs d’aujourd’hui sont consciemment ou non redevables.

L’évènement du jeudi (30 avril 1986) : Daho a mis au point un rock existentialiste qui à la classe d’un refrain de Charles Trenet.

Rock and Folk (mai 1986) : Un équilibre musical frôlant la perfection. , Quelque chose de lumineux et de raffiné, qui donne irrésistiblement envie de danser, de se griser.

Télérama (21 mai 1986) : Mystérieuse séduction, délicate osmose entre l’argent des mots et l’or de la musique. On écoute, on réécoute, intrigués, aux aguets.

Best (mai 1986) : Notre été sans fin. Daho est irradié. Pour nous, que sa joie demeure.

Album certifié Disque de Platine, classé 5ème des ventes en France.

Les textes des titres de l’album ainsi que des bonus de la version deluxe remastered

1 . Satori thème
(Etienne Daho / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
Le pop satori n’est pas un pas qui se danse froid.


2 . Epaule tattoo
(Etienne Daho / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
Audace, indécence exigées
Blocus pour qui souhaite s’immiscer
Ce night club où le jazz est prisé
Réticence pour qui souhaite s’y glisser
Par le tempo possédée, sur la piste verglacée
Da dap dap dap
Par le tempo possédée, je l’ai vue danser

Ce night à l’admission privée
Entasse une foule électrisée
Par le tempo possédée, sur la piste verglacée
Da dap dap dap
Par le tempo possédée, ma Suzy dansait

Au Taboo, pas besoin de bagou
Son épaule est tattoo, t’es tattoo
Là, sur sa peau gravé, à l’encre bleue dessiné
Da dap dap dap
Là sur sa peau gravé, un tattoo bleuté

Audace, indécence exigées
Blocus pour qui souhaite s’immiscer
Ce night club où le jazz est prisé
Rictus crispé pour qui s’fait jeter
Vous avez sollicité mes bas instincts suscité
Da dap dap dap
Vous m’avez sollicité j’pouvais pas lutter

Ooh, tabou, mais ce mot est à vous
Ton épaule est tattoo, t’es toute à moi
Ooh, tabou, mais ce mot est à vous
Ton épaule est tattoo, t’es toute à moi

Je ne sais c’qui s’passa, Suzy dans le vice versa
Da dap dap dap
Vice et vice et versa, quand Suzy céda
Vice et vice et versa, Suzy dans le vice versa
Da dap dap dap
Vice et vice et versa, dans le vice, versa


3 . Paris Le Flore
(Etienne Daho / Stuart Moxham) Mistral Music
Après-midi, Paris c’est fun, en terrasse, attablé
Regards lourds de sens et connivence pour qui cherche une main
Je n’attends vraiment rien, je viens pour y lire des bouquins
Artaud Miller puis faut qu’j’aille
Traîner sans raison
Ooh Ohh Ohh

De pleurs en frimes, Paris déprime, Saint-Germain s’illumine
Se fondre à la foule, dans la ville aux rencontres faciles
Je n’fais guère attention, les dessins qu’j’ai dans ces cartons
Sont mon unique passion
L’art est ma raison
Ooh Ohh Ohh

Si jamais d’aventure, je recherche l’aventure
Café Paris, Le Flore, où tu me dis je t’adore

Après-midi, Paris c’est fun, attablé, détaché
Regards lourds de sens et connivence pour qui cherche une main
Je n’attends vraiment rien, je viens pour y lire des bouquins
Artaud Miller puis faut qu’j’aille
Traîner sans raison
Ooh Ohh Ohh


4 . Pop égérie O.
(Etienne Daho) Satori Song
Règle d’or, motus bouche cousue nos corps à corps
Règle d’or mystère et boules de gomme en somme
Liaisons dangereuses, passions orageuses

Ma muse ignore le péché, s’amuse, le jeu prime
Séduction pour jeux de peau, puis elle déprime
Belle et amorale, parfum de scandale
Parfum de scandale, oh baby let’s play
Maquillons nos crimes…

Zigzag dans Paris la nuit, se griser jazz à gogo
Ongles rouges et talons hauts
Dans les mains un verre d’alcool, un bol de coco
Arrogante et verbe haut
Zigzag dans Paris la nuit, égérie O.

Règle d’or motus bouche cousue nos corps à corps
Règle d’or mystère et boules de gomme en somme
Puisque l’on se plait, let’s play
Puisque l’on se plait, Oh baby let’s play
Nos amours que l’on grime…

Chorus

T’es ma pop égérie, y’a qu’toi qui m’étonne
Mais ma poupée chérie
La nuit pour la galerie t’en fais des tonnes

Chorus


5 . Quelqu’un qui m’ressemble
(Etienne Daho / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
On s’ressemble, c’est fou c’qu’on ressent
Du moins c’est ce qu’il me semble, on s’ressemble
On est bien ensemble et quoiqu’on en pense
Être ensemble en confidence est pure chance

On s’ressent, c’est à n’y rien comprendre
Tant on se ressemble, on s’ressent
Qui s’ressemble, se rassemble, qui s’ressemble s’assemble
J’cherchais partout quelqu’un qui me ressemble

On s’ressemble, c’est fou c’qu’on ressent
Du moins c’est ce qu’il nous semble, on s’ressemble
Et puis se confondre, à la nuit se fondre
Seul dans cet hôtel à Londres, me morfondre

Plus de comptes à rendre, ne plus se surprendre
Ailleurs se méprendre, se détendre
Qui s’accorde, se raccorde et se désaccorde
Chercher ailleurs quelqu’un qui t’ressemble

Plus de comptes à rendre, ailleurs se méprendre
Même ailleurs s’éprendre, s’en défendre
Qui s’ressemble, se rassemble et se désassemble
S’casser ailleurs faire ce que bon me semble
Mais tu r’viens…


6 . Tombé pour la France
(Etienne Daho / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
Be bop pieds nus sous la lune sans foi ni toit ni fortune
Je passe mon temps à faire n’importe quoi
Sur les pistes, noires de préférence, quand le démon de la danse
Me prend le corps je fais n’importe quoi, tout va bien

Sur un jerk électronique, se nouent des amours ludiques
Be bop la vie c’est n’importe quoi
C’est la fête, c’est psychédélique, me demande pas c’que j’fabrique
Je te répondrai n’importe quoi, j’en sais rien

Dum di la, je m’étourdis ça ne suffit pas à m’faire oublier que t’es plus là
J’ai gardé cette photo sur moi, ce photomaton que t’aimais pas
Si tu r’viens n’attends pas qu’au bout d’une corde mon corps balance

Be bop pieds nus sous la lune, sans toi ni foi ni personne
Je crois bien que j’f’rais n’importe quoi
Pour te voir, cinq minutes encore à Sables d’Or près des dunes
Je te raconterai n’importe quoi, ce sera bien

Dum di la, je m’étourdis ça ne suffit pas à m’faire oublier que t’es plus là
J’ai gardé cette photo sur moi, ce photomaton que t’aimais pas
Si tu r’viens n’attends pas que je sois tombé pour la France

Pour te voir, cinq minutes encore à Sables d’Or près des dunes
Je te raconterai n’importe quoi, ce sera bien

Chorus


7 . 4000 années d’horreur
(Etienne Daho / Rico Conning) Satori Song / Blue Mountain
Dans mon château je vivais tranquille
Quelques farces enfin bref la routine
Le jour où elle s’est installée
En l’air suspendu j’me suis figé
Ectoplasme transi, elle passe à côté de moi sans me voir
Toutes les nuits à travers les murs, dans le château hanté je murmure
Des mots très doux ma passion s’déchaîne
Toutes les nuits je fais sonner mes chaînes pour toi

Elle n’aime que les nains que les gnomes
Qu’après les clubs elle ramène à l’aube
Témoin d’étreintes et de secousses
J’me souviens plus c’que c’est la peau douce
Car je suis un fantôme, son regard me traverse sans me voir
Car je suis un fantôme, son regard me traverse sans me voir

Chorus

J’suis fidèle à ma réputation j’fais des frayeurs à tous ces garçons
Mais leur esprit cartésien m’exaspère
Plus personne ne croit aux fantômes, aah !!!!!

Chorus

J’suis excédé à bout de patience
J’ai mis au point une ultime vengeance
Ta vie onirique sera hantée
Par mon image 4000 années d’horreur


8 . (Qui sera) Demain mieux que moi
(Etienne Daho) Satori Song
Pas bouger, pas s’toucher, tester du pied, pas s’mouiller
C’est ma première nuit chez toi, nuit noire, nuit blanche assurée pour moi
Dormir je suppose, serait sage chose, dormir je m’impose ooh ooh
Pas bouger, pas s’toucher, tester du pied, pas s’mouiller
C’est ma première nuit chez toi, nuit noire, nuit blanche assurée pour toi
Tout près tu reposes, avant que j’implose, peu importe j’ose ooh ooh

Mieux que moi, qui sera demain mieux que moi

Tester du bout de l’orteil mon sommeil, tu sais bien qu’au fond je veille
Pas besoin de prose, avant que j’explose, peu importe j’ose ooh ooh

Pas boudé, j’suis touché, testé du pied, j’suis mouillé
Envie d’une chose, pratiquer l’osmose, rien ne s’y oppose ooh ooh

Sur tes lèvres roses, un baiser je pose
Sur tes lèvres closes, c’est l’apothéose
Sur tes lèvres roses, un baiser je pose
C’est l’apothéose ooh ooh

Mieux que moi, qui sera demain mieux que moi


9 . Pari à l’hôtel
(Etienne Daho) Satori Song
Je deviens fou dans cette chambre d’hôtel
Accompagné par celle qui n’est pas toi
Que me reste-t-il, une fois mes fringues ramassées
Que des draps froissés, que des gestes agacés

Mercredi lourd dans cette chambre d’hôtel
Muet, je t’appelle pour de nouvelles étincelles
Pour course poursuite, dans les couloirs de l’hôtel

Je te donnerai rendez-vous, pari à l’hôtel
Pour se retrouver comme avant

Un labyrinthe où je te cherche
Un couloir où je t’appelle, ma voix résonne
J’aimerai pouvoir t’oublier de temps en temps

J’deviens marteau dans cette chambre d’hôtel
Accompagné par celle qui n’est pas toi
Muet, je t’appelle pour de nouvelles étincelles
Pour histoire à suite dans les couloirs de l’hôtel

Mercredi nul, pari à l’hôtel, j’avais besoin de son épaule
Si t’es plus là, j’deviens branque
J’entends plus rien, tu me manques, j’aime plus personne
Pari perdu, pari à l’hôtel, j’avais besoin de ton épaule…


10 . Duel au soleil
(Etienne Daho – Robert Farrel / Jérôme Soligny) Satori Song / Lonely Boppa Music
Satanée pleine lune rousse triangle des Bermudes
J’fais rimer latitude solitude et incertitudes
Entre deux surprises-parties tu m’as surpris, t’es partie
Seul je suffoque dans cette jungle ça m’rend dingue, t’es partie

J’fais un vœu, le feu d’un duel au soleil
Je rêve d’un duel avec toi
Prise au piège tu te rendras
Provoc et duel avec toi

L’horizon s’éclaircit sublime le soleil s’est levé
Dans le rôle d’une rebelle des sables enfin tu apparais
Défiant toutes tes attitudes dans les dunes caché
Je n’te laisserai aucune chance pas de chance

J’fais un vœu, le feu d’un duel au soleil,
Je rêve d’un duel avec toi
En haut d’la falaise tu viendras
Provoc et duel avec toi, me donner la fièvre au soleil
En haut de la falaise rebelle
Je veux un duel avec toi
Duel au soleil contre moi

Choix des armes, arme blanche, ta préférence ?
A ta guise, ton regard qui s’aiguise, insolent

J’fais un vœu, le feu d’un duel au soleil
Je rêve d’un duel avec toi
En haut de la falaise rebelle
Provoc et duel avec toi
Me donner la fièvre au soleil
En haut de la falaise rebelle
Je veux un duel avec toi
T’es prise au jeu tu te rendras
Duel au soleil contre moi


11 . Satori pop century
(Etienne Daho / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
Satori pop, pop, satori
S.A.T.O.R.I, ça s’écrit.

Mais non, c’n’est pas encore une chanson d’amour
C’est une chanson sur beaucoup mieux que ça
C’est un hymne à beaucoup plus flash
C’est une chanson sur la lumière
C’est une chanson sur les détails
Sur la nervosité fébrile lorsque tu m’touches et que tu m’pinces

Laissons nous bercer d’illusions, berner

Toi et moi petits enfants du siècle, neufs, affolés
Illuminés complètement
Réunis par hasard pour le luxe et le mieux
Reste debout près de moi mon enfant pop sacré
Pour que ma joie demeure
C’est une musique sur le feu qui nous habite, mon bébé

Laissons nous bercer d’illusions, berner

Hey, t’as vu la lumière, c’est quoi ?
C’est une chanson sur les détails de nos rencontres
Un vingt deux février de l’année pop, pop au soir.

Laissons-nous bercer d’illusions, berner

Mais non c’n’est pas encore une chanson d’amour
C’est une chanson exaltée et naïve sur la lumière
Et aussi sur les détails

En guise d’épilogue, ouvrons la dialogue
Mission tous deux euphorie synchrone


12 . Late night
(Syd Barrett) Lupus Music
When I woke up today
And you weren’t there to play
Then I wanted to be with you
When you showed me your eyes
Whispered low at the skies
Then I wanted to be with you

Inside me I feel alone and unreal
And the way you kiss will always be a very special thing to me

When I lay still at night seeing stars high and light
Then I wanted to be with you
When the rooftops shone dark
All alone saw a spark
Spark of love just to stay with you

Chorus

If I mention your name
Turn around on a chain
Then the sky opens out for you
When we grow very tall
When I saw you so small
Then I wanted to stay with you

Chorus


Bonus 1 . Satori thème (version Jack in Paris)
(Etienne Daho – Jack Kerouac / Arnold Turboust) Satori Song / Lonely Boppa Music
Quelque part, pendant ces dix jours passés à Paris (et en Bretagne), j’ai reçu une sorte d’illumination qui, semble t-il, m’a une fois de plus transformé, orienté dans une direction que je vais sans doute suivre, cette fois encore, pendant sept ans ou plus : bref, ça été un satori : mot japonais désignant une illumination soudaine, un réveil brusque, ou tout simplement un éblouissement de l’oeil. Appelez ça comme vous voudrez…

Etienne Daho lit un extrait de Satori à Paris de Jack Kerouac.
Reproduit avec l’aimable autorisation de SSL / Sterling Lord Literlistic, Inc.
Copyright Jack Kerouac, Traduction française de Jean Autret, 1971, Editions Gallimard


Bonus 2 . Duello al sole
(Etienne Daho – Robert Farrel / Jérôme Soligny) Satori Song / Lonely Boppa Music
Sognando luna piena rossa
E angeli di blu
Ho messo in fila
solitude e l’idea
Che tu
Mi faccia una sorpresa ma tu
Sei scappato via
lo soffoco in questa giungla
Faccio una follia
Faccio un volo
E volo come fossi al sole
Sognandomi di un colpo al cuore
Pensando a quando tornerai
A ciò che non farebbe mai

Il sole anche l’orizzonte ha quello che non c’è
E come un vento ribelle tu sei qui con me
Nascosta tra le sabbia di un deserto di città
lo non ti lascerò nessuna possibilità
Fai un volo
Un volo come fosse al cuore
Sarà come un duello al sole
In alto quanto tu vorrai
Cosi non ci vedremo mai
Per quella febbre che mi dai
Ribelle come ti vorrei
Ti voglio contro come sei
Duello al sole su di te
Duello al sole su di te

Scelta delle armi, arma bianca, tua preferenza ?
I tuoi occhi sono lo sguardo insolente

Faccio un volo
Un volo come fosse al cuore
Sognandomi un duello al sole
Ribelle come ti vorrei
Ti voglio contro come sei
Per quella febbre che mi dai
In alto quanto tu vorrai
Ti voglio quando tornerai
Al giochi che mi lascerai
Duello al sole su di te
Duello al sole su di te


Bonus 3 . So in love (Orchestral Manœuvres in the Dark feat. Etienne Daho)
(Paul Humphreys – Andy Mc Cluskey) Charisma Music / EMI Virgin Music LTD.
Talk to me, don’t lie to me, save your breath
Don’t look at me, don’t smile at me, just close your eyes
I was so impressed by you, I was running blind
I would fall for every trick, every twist of mind

Heaven is cold, without any soul
It’s hard to believe, I was so in love with you

Don’t say your prayers, don’t build your hopes, just walk away
Don’t phone me up, don’t call around, don’t waste your time
You were so in awe with me, you were so divine
You would do just anything, to still be mine

Heaven is cold, without any soul
It’s hard to believe, I was so in love with you

All the things you said to me, I was so upset
You were always talking, talking
God I did my best

Heaven is cold, without any soul
It’s hard to believe, I was so in love with you


Bonus 4 . Sweeter than you
(Baker Knight) Hilliard Music
I could never be loved, by anyone sweeter than you
And I could never belong to anyone sweeter than you
With you to stand beside me, I’ll never be alone
And what more could I long for than to have you for my own

My only desire is loving you eternally
For no, no other love, could ever mean so much to me
So if you say you love me, forever I’ll be true
And what more could I long for, than to live my life with you

I could never be loved, by anyone sweeter than you
And I could never belong to anyone sweeter than you


Bonus 5 . Soleil de minuit (Sombre romance mix)
(Etienne Daho / Franck Darcel) Satori Song
Chanson du film de Olivier Assayas Désorde
Sombre romance, graine de violence
Rêves d’enfance et rites magiques
Images usées, rêves éveillés
Héros d’antan qui défient le temps


Dans le noir, garçons couche-tard
Sans guitare, gagnent peut-être un pourboire pour la frime


Pelloche rayée de gris de bleu
Cuir fatigué rides au coin des yeux
Coca ice-cream, pas un centime
Pauvre James Dean traîne boulevard du crime


Dans les gares félins aux yeux noirs
Sans départ, pas d’crédit pour les chasseurs de prime


Sombre voyou au regard fou
C’est toi, c’est nous qui dormons debout
Vivre à demi, désir envie,
Paresse, ennui, soleil de minuit


Dans le noir, garçons couche-tard
Sans guitare, gagnent peut-être un pourboire pour la frime


Bonus 6 . Love at first sight (démo)
(Stuart Maxham) Mistral Music
I was waiting at the station, when your train came in
Wasn’t you I was tiptoeing for, but you gave me a grin
Felt my heart in my throat, felt my soul going out to you
Could this be love at first sight, I just didn’t know

I just didn’t know…

Don’t you feel insecure, all about you love for me
There’s nothing I adore, more than a fake ugly day


Bonus 7 . Centerfold romance (démo)
(Jérôme Soligny) Satori Song / Lonely Boppa Music
Well he knows everything about fishnet stockings
He knows everything about Playboy magazine
He’s living all alone with a paper screen
He’s loving all alone, you know what I mean

He’s the one
Who says you haven’t got the chance
To live a centerfold romance
One day he will

L’album original Pop Satori, 12 titres, sort le 1 avril 1986. ici sur itunes.

En 2006 parait la réédition Pop Satori Deluxe , puis le 31 octobre 2011, Pop Satori Deluxe Remastered en coffret double CD 39 titres dont 27 bonus, ici sur itunes. Existe aussi en vinyle 12 titres.

 

 

Clips a venir



Dates importantes :
A venir

Concert, Tournée, Live
A venir



L’affiche
A venir



Participation, Production, Texte, Musique, Reprise, Récompense, …
A venir

Retrouver toute la discographie détaillée ci-dessous de la période de Pop satori.
A venir

Retrouver toute la revue de presse détaillée ci-dessous de la période de Pop satori.
A venir

Presse écrite
A venir


Télévision
A venir


Radio
A venir

A venir


Attention cette page n’est pas finalisée.
Nous désirons que le site d’Etienne soit le plus complet et le plus parfait possible.
Si vous détectez la moindre erreur, un souci de lien, ou si vous désirez apporter un complément d’information ou un document, nous vous invitons à nous contacter à l’adresse mail suivante : webmaster@dahofficial.com
Le site d’Etienne vous remercie par avance.