L’HOMME QUI CHANTE

Publié le 2 octobre 2015
Mis à jour le 21 octobre 2015


Sortie ce jour de Daho, l’homme qui chante
Le dessinateur Alfred et l’auteur David Chauvel ont suivi Etienne depuis la confection des maquettes du dernier album Les chansons de l’Innocence retrouvée, jusqu’à la fin du Diskönoir Tour.
Cet album original retrace deux ans de la vie de cet album et pénètre dans l’intimité de l’artiste et de sa création.
Daho, l’homme qui chante Livre de 150 pages.
Sortie le 21 octobre – Editions Delcourt




.




.


 
 
 

2 commentaires “L’HOMME QUI CHANTE”

  1. Philippe
    10. décembre 2015 um 14:24

    Bravo d’avoir autorisé ce travail, album sublime qui rend vraiment compte du process de l’enregistrement de cet album étincelant Les chansons de l’innocence retrouvée. Qui plus est, Alfred rencontré lors d’une dédicace à Bordeaux est un ange de douceur et disponibilité, le dessin qu’il offrait à chacun est un pur bonheur, et les mot qu’il avait sur toi Étienne traduisaient une rencontre solaire, bravo encore, merci, merci, merci, merci, je n’en finirais pas…
    Ph.P.M.

  2. coue Blandine
    12. décembre 2015 um 18:11

    Voici la critique que j’ai mis sur Babelio :
    Cette Bd de la chanson sur Etienne Daho est ce qu’est le vin de Davodeau avec ‘Les ignorants’. On y trouve la passion, la sensibilité, la pudeur, le sens du détail pour nous expliquer le cheminement de la création. On découvre l’entourage professionnel du chanteur où l’importance de chacun est essentielle et, qui pour une fois, ces hommes et femmes de l’ombre entrent en scène. Une grande partie de ces 140 pages se passent à Londres, avec des petits clins d’oeil à certains artistes. le graphisme est simple et parlant. Les couleurs des premières planches m’ont un peu rebutée : bleu, blanc, rouge. Une belle BD instructive. Trois années de travail qui se ressentent. Bravo à Alfred (Come prima) et Chauvel. Pour les dahoïstes, mais aussi pour tous ceux qui aiment la musique.

Laissez moi un petit mot