Etienne vous répond (dernière partie)

Fin de l’interview d’Etienne, voici la quatrième et dernière partie.


INTERVIEW JUIN 2012 (4ème Partie) QUESTIONS DIVERSES


Sonia D.C.
Mon très cher Etienne,
Existe-t-il quelque chose que tu regrettes de ne pas avoir fait ou dit (pas forcément perso) et qu’il est trop tard désormais ? Si oui, quoi ?
Si non, un mauvais choix dont tu regrettes, peut-être ?
Merci à toi du plaisir que tu me procures chaque jour !
Je t’embrasse bien fort

Chère Sonia D.C.
Je ne regrette rien, mais je suis extrêmement gâté. J’ai toujours suivi mon instinct et s’il m’a semblé parfois que je faisais mauvaise route, l’histoire m’a toujours conforté dans mes choix sur la longueur. Tout le monde fait des erreurs dans un parcours et c’est constructif. J’essaie de rester juste part rapport à mes désirs et c’est je pense la raison pour laquelle je me sens bien.


Jean-Jacques B.
Bonjour Étienne,
… As tu envisagé, ou es tu retourné à Oran ??
… Merci encore et … Y’a pas de mots !!!!!

Cher Jean Jacques B.
Je l’ai envisagé plusieurs fois, mais c’est plus au Cap Falcon qu’a Oran que j’aimerais retourner. Mais les endroits changent, tout comme nous. Il ne faut pas s’attendre a retrouver ce que l’on a connu. Ca n’existe plus, donc c’est risqué de voir s’effondrer les mythes autour desquels on se construit. Tout ce que l’on a connu est toujours vivant en soi de toutes façons.


Gregory T. (UK)
Hello
Is it true that a lot of your music was influenced from the time spent in london in the 80s by groups such as roxy music etc.
Thanks

Dear Gregory T.
Yes of course, but not only. I have also loved french artists like Françoise Hardy , Serge Gainsbourg and The Stinky Toys. My references in America were The Velvet Underground (Lou Reed, John Cale, Nico) , the Beach Boys and the Motown Sound. On the late seventies I loved Blondie, Suicide, Television, The B’52′s, The Talking heads…….In UK, always loved Syd Barrett, Bowie, Dusty Springfield, Roxy Music, Brian Eno, Joy Division, The Smiths. The energy of the punk era was tremendously exciting and inspired my whole life and creativity.


Regine C.
Bonjour, Mr Daho, allez vous sortir un album d’inédits bientôt ?

Chère Régine C.
J’ai beaucoup d’inédits qui ressortiront dans les volumes Deluxe à venir de chacun de mes albums.


Olivier62
Bonjour Etienne,
Quel serait selon toi l’hymne pop atemporel ?
Et dans ton répertoire en toute modestie ?
Bien à toi,

Cher Olivier 62
Question a laquelle il est difficile de répondre, car il y en a plus d’un et que cela dépend du moment. En ce moment je dirai « Heroes » de Bowie, perfection de pop et d’expérimentation. En ce qui me concerne, j’hésite entre « Saudade », « Retour à toi »,
« Bleu comme toi », mais c’est difficile de juger son propre répertoire.


Lilya
Bonjour,
J’ai l’impression que vous privilégiez une légère obscurité dans votre écriture. C’est ce qui rend vos textes intéressants: ils sont suffisamment « obscurs » pour que nous puissions y projeter nos sentiments, mais ils ont juste ce qu’il faut de clarté pour ressentir un trouble à leur écoute. Votre écriture est souvent hédoniste, parfois sombre et quasiment systématiquement sensuelle (au sens premier du terme: qui fait appel aux sens). Cherchez-vous volontairement ce trouble lors de votre travail d’écriture?
Et puis j’en profite pour une seconde question: Quel lecteur êtes-vous? On retrouve plusieurs influences littéraires dans vos textes. Quels auteurs vous inspirent?
Bien à vous,

Chère Lilya
Merci pour vos appréciations concernant mon écriture, mais j’ai beaucoup de mal à la juger, car elle est assez spontanée. Cette ‘obscurité’ est limpide pour moi, car elle évoque toujours ma propre vie. Le propre d’une chanson est que l’auditeur se l’approprie, qu’il en fasse la bande son de sa propre vie. Les images ou l’évocation d’une situation doivent sembler ouvertes pour que l’on s’identifie. Je me garde donc bien d’expliquer quoi que ce soit.
J’ai beaucoup dévoré de livres depuis mon adolescence. Proust, Genet, Rimbaud,
Celine, Maupassant, Stendahl…Mais l’auteur que je relis régulièrement, c’est Camus. Absolument Camus.


Francis (Perpignan)
Bonjour Etienne, je suis un collectionneur de votre discographie (vinyles 33t promo,vinyles 44t promo, 45t vinyles maxi cet…). possédez vous même votre discographie depuis vos débuts ? nous attendons votre retour avec un grande impatience!!

Cher Francis
il me manque des choses perdues lors de déménagements, mais je dois avoir un exemplaire de chaque disque. Je n’achète que des vinyles à présent. Donc peu de disques, mais essentiels. La vulgarisation que l’industrie a fait de la musique, a considérablement abimé son pouvoir de séduction. Il faut retrouver la saveur de l’artisanat.


Elisabeth
Bonjour Etienne,
J’ai découvert grâce à vous Vanessa Daou. Etes-vous toujours en contact avec elle ? Suivez-vous toujours son travail ?
A bientôt pour un nouvel album, et surtout sur scène !

Chère Elisabeth
J’adore Vanessa et Peter, artistiquement et humainement. Je suis toujours en contact avec eux, c’est la famille. Vanessa prépare un nouvel album. Peter fait de la politique, très impliqué dans le parti démocrate.


Philippe P.
Bonjour Etienne,
Toi qui a toujours su travailler avec des producteurs de talent, penses tu que tu pourrais travailler un jour avec Mark Ronson ?
Retravailler avec Arnold Turboust est-ce une chose envisageable ?
Merci
Cordialement

Cher Philippe P.
Ce n’est pas inenvisageable pour Ronson. Les producteurs que j’avais en tête lorsque j’ai démarré ce nouvel album, étaient Danger Mouse et James Ford, mais je pense avoir déniché la perle rare. J’en reparlerai.
En ce qui concerne Arnold, j’envisage de refaire tout un album avec lui. Nous avons recommencé à travailler sur des titres assez prometteurs.


Giacomo C.
Bonjour Etienne,
aura-t-on la chance un jour d’entendre ta collaboration avec les Pet Shop Boys sur le titre « You choose » (en existe-t-il au moins une démo?) ou est-ce définitivement du passé?
Bises et vivement ton retour pour 2012 !

Cher Giacomo C.
Il existe une demo de « You choose » qui est une chanson que j’adore. La version sortira sur le volume « Réévolution Deluxe ». Neil Tennant m’avait aussi envoyé à ce moment là, une chanson géniale, mais qui ne collait pas à l’album et je ne l’ai finalement pas enregistrée. Les Pet Shop Boys avaient choisi « La baie », pour une compilation de leur chansons favorites. J’étais très content.


Nicolas L.
Bonjour Etienne,
Vous avez déjà évoqué une probable collaboration avec le guitariste du groupe Mazzy Star. Cette rencontre est-elle toujours d’actualité et pouvons nous rêver d’un duo avec Hope Sandoval ?
Merci et à bientôt

Cher Nicolas L.
J’ai passé du temps à Londres avec David Roback et nous avons travaillé des chansons que j’aime beaucoup dans la perspective d’un mini album ensemble, enregistré entre San Francisco et la Suede. Ces chansons existeront un jour. A l’époque, il était très compliqué de motiver qui que ce soit dans ma maison de disques sur ce projet et c’est d’ailleurs le moment ou j’ai changé de label. J’ai donc attaqué l’écriture de « L’invitation » et laissé tomber provisoirement par manque de soutien. Puis il y a eu « Le condamné », puis…..Les Mazzy Star n’avaient pas enregistré depuis longtemps mais je les ai vus dans un festival à Londres la semaine dernière. J’adore la voix de Hope et leurs albums. Je vais rappeler David.


Sarah N.
Bonjour
Je ne sais pas s’il est encore possible d’envoyer des questions pour qu’Etienne Daho puisse y répondre. Je tente quand même ma chance.
Il y a cette chanson dans l’album « Réévolution » qui me secoue complètement, il s’agit de « Les Jalousies ».
J’aurais voulu savoir: quelle est l’histoire de cette chanson? L’atmosphère mystique voire céleste de cette chanson est-elle voulue? Qu’évoque-t-elle?
Voilà, j’espère que ma (plutôt mes) question sera retenue, cette chanson est un réel coup de poing pour moi et cela fait longtemps que je désire connaître son histoire…
Merci de m’avoir lue
Bien à vous.

Chère Sarah N.
Il m’est difficile d’expliquer cette chanson qui est une de mes préférées aussi, donc ton message me fait très plaisir. Le seul indice que je puisse te donner, c’est qu’il ne s’agit pas du sentiment de la jalousie, mais des fenêtres que l’on trouve en Espagne, dans le sud de la France. Moins opaque?
J’ai composé cette chanson avec Nicholas Dembling, du groupe new yorkais Comateens. Alors qu’il n’y avait pas encore le texte, nous étions tous les deux submergés par une vibration hyper étrange, que mon texte a confirmé.


Valigo
Bonjour Etienne,
Supposons (!!!) que tu viennes dîner pour fêter la sortie de ton prochain album :
- champagne ou vin blanc?
- sushis ou foie gras?
- viande ou poisson?
- le dessert qui te rend fou ???

Bises

Chère Valigo
Vin rouge, Sushi, poisson, carrot cake,. Ca ira?


Fabien D.
Quel est le morceaux (d’un autre artiste) que tu aurais aimé composer ?

Cher Fabien D.
J’écoute beaucoup les autres et je dois dire qu’il y a plein de chansons que j’aurais aimé écrire. Ca pourrait prendre des jours alors je vais limiter a ce que j’ai aimé récemment. J’adore tout ce qu’écrit Alex Turner des Arctic Monkeys, « Wonder » de François & The Atlas Mountains, ce mec est magique et « Waveforms » de Django Django la nouvelle sensation. J’adore aussi le groupe Savages, la nouvelle excitation londonienne. Quatre filles et une chanteuse magnétique. Un lien pour vous en rendre compte.
http://pitchfork.com/features/rising/8837-savages/


Chantal D.
Les télés te boudent elles ou c est toi qui les fuient? A très bientôt j’espère !

Chère Chantal D.
Je passe mon temps a tout refuser. A vrai dire, il n’y pas grand chose a y faire, car y a peu d’émissions de musique, donc je m’abstiens. Voilà.


Emmanuel L.
Toujours de nouveaux parfums des lors que des nouvelles de Daho viennent a éclore. Etienne, vous nous manquez terriblement. Il en va de ces musiques que vous savez vêtir avec parcimonie, de ce timbre aussi singulier que prolifique.
Comment procédez-vous pour composer ? La musique d’abord ou les mots en premier ? Comment l’inspiration se féconde-t-elle ?
A très vite.

Cher Emmanuel L.
La musique, toujours. Elle évoque des sensations, des phrases entières, je me laisse porter, hypnotiser. Je ne fais que suivre. Le texte arrive..


Merci à vous pour vos mots, vos messages, ça me tient chaud et me porte dans cette période ou je me prépare à vous retrouver.


Merci également à:
Bruzy (Sophie) , Séverine G., Stefdenis B., Patrice C., Patrick V., Isabelle L.


 
 
 

10 commentaires “Etienne vous répond (dernière partie)”

  1. valérie
    6. juillet 2012 um 01:10

    bonsoir,
    même si visiblement vous n’avez pas réussi à répondre à tous et c’est tout à fait compréhensif, merci de prendre le temps d’échanger avec ceux qui aiment ce que vous faites.
    A 15 jours du festival des vieilles charrues,votre passage demeure un excellent souvenir, en espérant vous y retrouver un jour ….peut être ….

  2. romanelli
    8. juillet 2012 um 06:14

    Bonjour Etienne,
    Depuis 25 ans, vous faites partie de ma vie sans le savoir. Mes joies, mes peines, mes toiles…ont souvent été accompagnées de vos mots et maux.
    Je retrouve dans votre musique une sensibilité qui me touche. Sans doute qu’elle rejoint le mienne !
    Merci d’exister.
    KR

  3. Dominique Verhellen
    8. juillet 2012 um 10:12

    Quel plaisir de vous découvrir ou de vous réécouter ! Je ne m’en lasse pas. Suivre votre évolution et vos révolutions, accrocher vos titres à nos moments … que du bonheur ! Merci de nous avoir éclairer un peu plus sur les influences qui vous portent, cela nous éclaire un peu et surtout MERCI pour tout ces jolis moments que vous nous donner.
    J’attends avec impatience de pouvoir vous revoir !
    A très vite. Amicalement.

  4. Géraldine M.
    23. juillet 2012 um 14:59

    Cher ED,
    Par deux fois j’ai tenté de t’aborder… mais je me suis toujours sabordée…trop débordée sans doute…je tire des bordées vers toi, en nage indienne bien sûr.
    Mon coeur est aujourd’hui plus léger alors je serai peut-être sauvée…
    GM 48

  5. catherine
    2. août 2012 um 03:33

    Bonsoir Etienne,
    Je vous suis depuis maintenant 25 ans et non vous n’avez jamais fait fausse route, depuis mes 15 ans j’ai eu l’impression de grandir avec vous et vous vous magnifiez .
    J’aime comment vous me touchez.
    Bonne continuation, j’ai hâte de vous retrouver.
    Des bises
    Catherine

  6. Valérie C
    2. août 2012 um 13:38

    Bonjour Etienne!
    Je t’ai découvert avec bonheur il y a 28 ans!!!! Toutes tes chansons ou presque me transportent, suivent mon évolution personnelle.. me donnent du bonheur quand je suis triste ou bien heureuse! Je te remercie pour tout ce que tu m’apportes. J’ai hâte de te retrouver sur scène et aurais envie de te rencontrer « en vrai »!!!!en toute simplicité évidemment et sans arrière pensée!lol
    Gros bisous
    Valérie

  7. bascle
    5. août 2012 um 15:23

    bonjour étienne,
    j’adore vos chansons dans leur « entièreté », votre sensibilité me touche, j’aurais dit la même chose à michel berger si j’avais pu…s’il vous plait, avec l’autorisation de france gall, reprenez : « sézanne peint », je n’ai jamais rien entendu d’aussi beau, d’aussi touchant.
    restez comme vous êtes.
    FRANCINE.

  8. soraya
    11. septembre 2012 um 12:10

    bonjour Etienne !pour moi tu es mon chanteur préféré ,j’adore tout tes répertoires ,tu es le poète de nos âme ,je suis née comme toi a oran par contre je ne connais pas du tout le pays ,reste comme tu es !!!!!

  9. Violaine
    27. septembre 2012 um 14:44

    Bonjour,
    J’aime votre voix et vos textes. Plus anecdotiquement, j’ai participé à un catering lors d’un de vos concerts lillois, avec Arnold Turboust à l’époque (le temps file)
    Je me passerais en boucle « Le dernier jour du reste de ta vie »…
    Merci de votre talent et de votre sens du non compromis. Par les temps qui courent, c’est si rare…
    Bon vent.

  10. FREDERIC
    19. décembre 2013 um 11:28

    Bonjour Monsieur DAHO

    C’est un réel plaisir que de vous entendre à nouveau et votre musique me suit depuis longtemps.
    En étant étudiant je vous est vu en concert à Bordeaux et de retour à la Réunion je n’ai pas ce plaisir mais j’écoute vos disques et vos interviews .
    c’est fou ce qu’un artiste peut amener aux fans.
    je vous remercie encore.

Laissez moi un petit mot