Actualites de la categorie ‘Sorties‘

 
 

TOMBE POUR LA FRANCE CLASSIC REMASTERED

Publié le 18 octobre 2016
Mis à jour le 24 octobre 2016

Sortie du maxi 4 titres Tombé pour la France le 18 novembre 2016
EP remasterisé en 24 bits à partir des bandes originales, EP (1985) 180 grammes
Inclus coupon de téléchargement de tous les titres du EP en MP3


En 1985, la France tombe définitivement pour Daho. Le succès foudroyant du single Tombé pour la France et sa version maxi enflamment les dancefloors. Sa première tournée se joue à guichets fermés et le bus d’acier le récompense comme l’artiste rock de l’année 1985. L’émission Les Enfants du rock lui consacrent un long portrait dans lequel il se découvre grâce des reprises inédites d’artistes chers à son coeur (Syd Barrett, Gainsbourg, Françoise Hardy avec laquelle il reprend en duo Et si je m’en vais avant toi) et rassemblés ici dans ce mini album devenu classique.
Inclus Tombé pour la France, Et si je m’en vais avant toi (en duo avec Françoise Hardy)

Tracklist:
A1-Tombé pour la France (Version maximum) 6’27
B1-Et si je m’en vais avant toi (En duo avec Françoise Hardy) 3’24
B2-Chez les yéyé 2’36
B3-Arnold Layne 1’42

La presse:
Le phénomène Daho secoue le rock français.
Libération / 18 mars 1985
Etienne Daho a réussi à concilier le double impératif commercial (il vend) et artistique (il ne se vend pas!).
Rock and Folk / Nov 1985
Daho est la coqueluche de l’année.
L’est Républicain/ Sept 1985
Daho n’a jamais caché ses influences et le prouve en sortant ce maxi de Tombé pour la France avec trois reprises fignolées pour son plaisir et celui du public. Le succès grandissant n’a pas abimé Daho. Il gardera toujours ses extases de fan. Celles d’un garçon d’aujourd’hui élevé dans le rock et marqué par lui à jamais.
Best / Aout 1985
Etienne Daho c’est Le son du moment.
Best / Mai 1985
Il fait pense à Gainsbourg et Larbaud. Elégant de part en part.
Rock and Folk / Mai 1985.
Etienne Daho n’a qu’à paraitre, baisser les yeux, sourire aussi pour faire fondre la France entière qui s’est trouvée un petit frère à sa mesure.
Télégramme de Brest / Mars 1985
Déjà est déjà une légende. Il a su saisir l’air du temps, celui de 1984, dont il fut le héros. C’est aussi simple que ça.
La dépêche du midi / Mars 1985
Daho est inclassable. Sa démarche est proche de celle d’un Gainsbourg.
La Montagne / Mars 1985
Daho Gratias. Le succès d’Etienne Daho est réjouissant car il n’appartient à aucune logique, à aucun public. Il relève d’une séduction naturelle qui a su trouver ses marques dans la compétition bruyante.
Rock and folk / Avril 1985)

Etienne Daho - Reedition Tombé pour la France - novembre 2016

.



.



.



.



.

ETOILES ET REVERS PAR DANI

Publié le 27 septembre 2016

Le single de Dani Etoiles et revers réalisé et écrit par Etienne a été clippé par Antoine Carlier.
C’est la magnifique et saisissante de ressemblance Lou Lesage qui incarne Dani.
Ce single annonce la sortie d’une compilation et d’une autobiographie à paraitre le 14 octobre 2016.
– La nuit ne dure pas (Compilation 18 titres) chez Fontana / Universal
– La nuit ne dure pas (Autobiographie) chez Flammarion



.







ETIENNE PARTICIPE AU NOUVEL ALBUM DES NUS

Publié le 10 février 2016

Etienne a produit Les Années Reagan, premier extrait du nouvel album du groupe rennais mythique Les Nus. Sortie le 11 mars.

En écoute ici : sur Soundcloud



Photo Richard Dumas

LES NUS : L’ALBUM
Production : HYP
LES NUS : Acte II
Au commencement du Rock à Rennes, il y a, notamment, Christian DARGELOS. Jeune homme solitaire et rêveur persuadé qu’en faisant du bruit avec une guitare, on devient un artiste. A 16 ans, il part avec sa mobylette voir Little Bob Story dans un marché couvert et devient un fidèle client de Disc 2000 « mythique record shop » puis il s’achète une basse et un ampli.
Naissance d’un premier groupe avec Franck Darcel et première fugue dans le Londres musical du milieu des années 70, avant même l’avènement du mouvement punk. Ce que Christian découvre sur les bords de la Tamise décuple son envie de faire lui-même de la musique.
C’est alors parti pour une vie d’éternel adolescent rebelle avec pour commencer la formation de Marquis de Sade : DARCEL Franck, THOMAS Pierre et DARGELOS Christian posent la première pierre d’une école qu’on nomme aujourd’hui le Rock Rennais. On dit alors de Christian que c’est le premier punk rennais…
Dès le départ ces trois compagnons ont une ambition aussi démesurée que naïve. Ils savent à peine jouer mais qu’importe, ils y croient. Les rencontres s’accélèrent. Hervé BORDIER, Frédéric RENAUD, Philippe PASCAL, Etienne DAHO… Au fil du temps et des répétitions, ils s’améliorent, surtout au flipper !
Le punk les a sauvés, mais il est temps d’aller plus loin que jouer vite et fort. Le rock New-yorkais (Television, Richard Hell, Talking Heads) fera la soudure. C’est là qu’ils prennent les commandes, et montent sur scène avec un esprit conquérant.
DARGELOS n’est plus dans Marquis de Sade, le groupe dont il a trouvé le nom. Désormais chanteur-parolier dans Les NUS, il se distingue à cette époque par son choix résolu d’écrire en français.
Dans Marquis de Sade, au tout début, il ne chantait pas vraiment, encore trop influencé par les codes du mouvement punk, avec Les NUS, il place sa voix et les mots qui vont avec. Premier texte en français Genet Jean, dont il apprécie les côtés anar-truand de cet écrivain d’exception. D’autres titres suivront : «Crucifixion», Neuroman, La force de l’islam puis d’autres encore dans une frénésie presque vitale d’écrire, qui habite Christian à ce moment là. Il pense avoir trouvé une formule pour faire Swinguer sa langue française.
Johnny Colère, leur titre emblématique le prouvera amplement. Ce morceau est une synthèse de tout ce qu’il aime dans le rock. Puissant rythmiquement, avec un riff de guitare qui lui rappelle sa période Heavy metal, un refrain punk quand il est repris en chœur, le tout chaloupé par une mélopée arabisante.
A Rennes, ils ont réussi avec Fred Renaud, adorateur de Keith Richards, leur Jumping Jack Flash à eux. La preuve en vinyle avec cette reprise du titre par Noir Désir sur TOSTAKY, unanimement décrit par les spécialistes et les médias comme le meilleur 33 T du rock hexagonal. Belle et sincère reconnaissance pour les textes et la musique inventés par Dargelos et Renaud.
Miossec, pourtant peu enclin à dire du bien de ce qui porte l’ADN de Rennes, ou Etienne Daho auront la même bienveillance vis à vis du groupe… Noir dez, Daho, Miossec… des valeurs étalons or.
Suite à une reformation pour un concert exceptionnel à l’Ubu en 2013, Etienne a proposé à Christian, de participer à la résurrection du groupe. Il n’est d’ailleurs pas venu seul puisqu’il leur a suggéré Jean-Louis Piérot (ex Valentins) pour mixer l’album. Le single du second album «Les années Reagan» réalisé par Etienne Daho lui-même, a la marque de fabrique du maître, qu’Etienne est devenu au fil de sa magnifique carrière. Signant là, un acte plus qu’amical en magnifiant par son talent cette chanson, pour un groupe qu’il met haut dans la sphère du rock français. Presque culte. Mais ça, pour le moment, seuls les initiés, doués d’une culture musicale pointue le savent. Comme Etienne Daho l’a dit à un média bretons, lors de sa venue en studio avec la nouvelle formation du groupe : Je suis heureux de faire parti de cette nouvelle aventure.
Alors Crions le fort : LES NUS sont de retour et leur Colère avec. Go Johnny, Go !!!…


LES NUS, L’ALBUM
Le groupe mythique refait surface pour réamorcer cette musique noire et sale qu’ils ont pratiquée d’une manière fanatique au début des années 1980, quand Rennes inventait d’autres esthétiques à la notion de rock français. Dans des concerts sauvages et incandescents, le groupe LES NUS concassait l’énergie du punk et les harmonies d’une new-wave en invention, le regard tourné vers Londres, New-York ou Berlin.
Onze titres d’un rock épique et littéraire puissant, noir et racé, jaillit en gerbe d’étincelles et rêve toujours de combats mythologiques et d’odyssée électrique. On découvre ou redécouvre la puissance de ces chansons et des mots, l’étrangeté conquérante du chant de Christian DARGELOS. Dans cet univers Fellinien, nourri de références circassiennes et de citations littéraires (Cocteau, Genet, Oscar Wilde), la dramatisation et la mise en espace sonore sont au cœur d’un combat qui ne dit pas son nom. On croise des saltimbanques, des trains voyageurs, des scènes d’enfance, une jeunesse éternelle où le Grand Meaulnes rêve de guitares électriques.
Les claviers Doorsiens de Rémy HUBERT et les guitares tranchantes à la Television de Goulven HAMEL tissent une toile épaisse qui rappelle parfois les jeunes Stranglers. La rythmique puissante et inventive d’Alain RICHARD et de Pierre CORNEAU (ex Marc Seberg) fait tenir cette Tour de Babel où l’on joue d’une seule langue. L’esprit de revanche, la gloire d’un retour fracassant, sont des idées qui brillent par leur absence.
Ici, on parle simplement de musique, de parcours, de vie, de mort, d’énergie, de joie et de plaisir. Ici, la musique croit encore en la possibilité pour le rock de défier les mythes.
Il y a cette respiration fondamentale dans ce disque, un souffle héroïque venu d’un âge révolu où l’on se mesurait encore crânement aux figures tutélaires, aux références et aux rêves, dans un sombre et éclatant combat chimérique.
Le groupe LES NUS pratique un rock homérique, qui part à l’attaque drapé dans ses oriflammes en mêlant les références et les citations. Avec une honnêteté fondamentale et un son qui ne triche pas, ils repartent à l’assaut des citadelles endormies. Et, cette fois, peut-être se réveilleront elles…
©Raymond Le Menn


1. La danse des loups 4’07
2. Le mime hurlant 3’44
3. Les années Reagan 3’36
4. Les marins 4’31
5. Le clown triste 4’25
6. Les rideaux rouges 4’44
7. Johnny colère 3’37
8. Le funambule 3’11
9. Le train 6’22
10. Petite fille 3’51
11. L’étrange vie 4’13


Christian Dargelos : chant,
Goulven Hamel : guitares,
Rémy Hubert : claviers/choeurs,
Pierre Corneau : basse (*avec l’aimable autorisation d’Atletico Music),
Alain Richard : batterie.
Avec l’aimable participation de Dominic Sonic : guitare acoustique (sur 5, 6, 10 ),
de Chris Georgelin : guitare (sur 1, 2, 10) et de Eric Orthuon : harmonica (sur 5)
textes : Christian Dargelos
musiques : Rémy Hubert (5, 7, 8, 10), Frederic Renaud (1, 2, 3, 4, 5, 7, 9,11), et Jean Marc Illien (6)
Enregistré au studio Cocoon / Rennes par Eric Orthuon / Mixé au New Reko studio par Jean Louis Piérot / Masterisé par Benjamin Joubert
Réalisé par Rémy Hubert & Les Nus , excepté «Les Années Reagan» réalisé par Etienne Daho
Photos, cover : Richard Dumas, inside : Gino Maccarinelli, Artwork : Maxime Le Clanche
Management : Fake / Jean-Marc Gatté / jeanmarcgatte@gmail.com (33) 6 71 70 37 98
Production : HYP / hyp@hyp-label.com
www.lesnus-music.com (en cours de construction)



L’HOMME QUI MARCHE / BEST-OF

Publié le 5 septembre 2015
Mis à jour le 6 novembre 2015

ETIENNE DAHO
L’HOMME QUI MARCHE / Nouveau BEST-OF
Sortie le 06 novembre



.

Parue en 1998, la compilation Singles proposait une première rétrospective de la carrière d’Etienne Daho. Dix-sept ans plus tard, L’homme qui marche opère une mise à jour exhaustive avec une sélection de 36 titres remasterisés, des premiers singles aux extraits du récent Les chansons de l’innocence retrouvée, son dernier album studio platiné, paru en 2013.
L’homme qui marche avance entre incontournables du répertoire Week-end à Rome, Tombé pour la France, Le premier jour, Saudade, Epaule tattoo…), singles phares (Duel au soleil, Ouverture, Le brasier, La peau dure, Bleu comme toi …), duos prestigieux (Tous les goûts sont dans ma nature avec Jacques Dutronc, Comme un boomerang avec Dani, If avec Charlotte Gainsbourg, Les bords de Seine avec Astrud Gilberto…) et reprises avec la relecture de Mon manège à moi d’Edith Piaf.

Deux titres inédits sont également inclus dans L’homme qui marche :

La ville, un single produit par Etienne Daho en 1988 pour le regretté Daniel Darc, est enfin disponible dans sa version duo.

Paris sens interdits, composé en 1989 par Arthur Baker et qui scelle en 2015 la rencontre au sommet entre Etienne Daho, le réalisateur Johnny Hostile (Savages) et Tony Visconti, l’artisan des plus grands albums de David Bowie, à l’occasion d’un nouveau remix (Paris sens interdits (Tony Visconti’s Mix).

L’homme qui marche sera disponible le 06 novembre en versions 2-CDs + DVD Deluxe, Double vinyle et digitale.

L’édition Deluxe 2-CDs + DVD proposera en avant-première, le documentaire de 52mn Etienne Daho : Un itinéraire Pop Moderne , réalisé par Antoine Carlier, qui sera diffusé fin 2015 sur Arte à l’occasion d’une soirée Daho. En complément de ce programme, sera diffusé le live London Daho filmé et enregistré à Londres lors de la dernière tournée Diskönoir.

Programme 1 :
1. Il ne dira pas (HF 90 version 2011)
2. Le grand sommeil
3. Sortir ce soir (Single remix)
4. Week-End à Rome
5. Tombé pour la France
6. Epaule tattoo (Single remix)
7 Duel au soleil
8. Soleil de minuit (Version edit)
9. Bleu comme toi (Single Edit)
10. Des heures hindoues (Single Remix)
11. Saudade
12. Des attractions désastre
13. Les voyages immobiles
14. Comme un igloo
15. Un homme à la mer
16. Mon manège à moi
17. Jungle pulse (Single Remix)
18. Tous les goûts sont dans ma nature (en duo avec Jacques Dutronc)

Programme 2 :
1. Au commencement
2. Soudain
3. Les bords de Seine (en duo avec Astrud Gilberto)
4. Le premier jour du reste de ta vie
5. Le brasier
6. Rendez-vous à Vedra
7. Ouverture (Single Edit )
8. Comme un boomerang (en duo avec Dani)
9. Retour à toi (Single edit)
10. If (en duo avec Charlotte Gainsbourg)
11. L’invitation (Démo 2006)
12. L’adorer (Single remix)
13. Les chansons de l’innocence (Single edit)
14. La peau dure (Single edit)
15. En surface (Single remix)
16. L’homme qui marche
17. La ville (en duo avec Daniel Darc)
18. Paris sens interdits (Tony Visconti’s Mix)

Acheter sur : Amazon ici
Acheter sur : La Fnac ici

Parution également le 6 novembre en double vinyle 20 titres – Disques transparents
Acheter le double Vinyle sur : La Fnac ici


Face 1 :
1. Le grand sommeil
2. Week-End à Rome
3. Tombé pour la France
4. Epaule tattoo (Single remix)
5. Duel au soleil
Face 2
1. Bleu comme toi (Single Edit)
2. Des heures hindoues (Single Remix)
3. Saudade
4. Des attractions désastre
5. Mon manège à moi
Face 3
1. Soudain
2. Le premier jour du reste de ta vie
3. Le brasier
4. Ouverture (Single Edit )
5. Comme un boomerang (en duo avec Dani)
Face 4
1. Retour à toi (Single edit)
2. If (en duo avec Charlotte Gainsbourg)
3. L’adorer (Single remix)
4. La peau dure (Single edit)
5. Paris sens interdits (Tony Visconti’s mix)





.







PARIS SENS INTERDITS

Publié le 6 octobre 2015
Mis à jour 5 novembre 2015


NOUVEAU SINGLE D’ETIENNE
Paris Sens Interdits
Réalisé par Johnny Hostile (Savages) et mixé par Tony Visconti (Bowie, Morrissey, etc..)
Cette relecture du titre composé par Arthur Baker et sorti sur l’album Merge en 1989, est l’un des deux inédits du nouveau best of L‘homme qui marche.
Ce single sortira en 45 t vinyle le 6 novembre avec en face B, le mix alternatif de Johnny Hostile.


- Etienne Daho - Paris Sens Interdits

.
CLIP : réalisé par Antoine Carlier
Avec Aleksander Angelov : Basse / Peter Combard : Guitare / Philippe Entressangle : Batterie / Johnny Hostile : Guitare


.