DISKONOIR, L’ALBUM LIVE

Publié le 17 novembre 2014
Mis à jour le 24 novembre 2014



.

Après avoir découvert de nombreux extraits ici même, l’album live DISKÖNOIR est sorti ce 24 novembre.


Disponible en standard, en deluxe (double album), ici sur le site de la Fnac, ou en téléchargement comme :
– Itunes,
– Google Play,
– Qobuz,
et prochainement en double vinyle avec coupon de téléchargement MP3.

Le 45T vinyle de couleur blanc Soleil de minuit / L’invitation sera quant à lui disponible le 8 décembre.


Traclisting :
1 – Satori thème
2 – Des attractions désastre
3 – L’homme qui marche
4 – Saudade
5 – En surface
6 – Le grand sommeil
7 – Soleil de minuit
8 – L’invitation
9 – Des heures hindoues
10-L’adorer
11-Tombé pour la France
12-Sortir ce soir
13-Comme un boomerang
14-Le premier jour
15-Épaule tattoo
16-La peau dure
17-Ouverture
18-Les chansons de l’innocence
19-Bleu comme toi
Et en exclusivité dans la version deluxe, retrouvez les duos enregistrés à la Salle Pleyel le 8 juillet 2014 :
20-La ville (en duo avec Lescop)
21-Les lueurs matinales (en duo avec François Marry)
22-En surface (en duo avec Dominique A)

Découvrez le teaser de l’album live :


 
 
 

8 commentaires “
DISKONOIR, L’ALBUM LIVE

  1. Laurence
    20. novembre 2014 um 23:25

    Génial ton concert de ce soir à Grenoble Étienne ! Un moment de folie, tu as électrisé la salle entre nouveauté et tubes intemporels ! Tu as levé la salle des le début du concert !
    MERCI pour ce bon moment
    Amicalement
    Laurence

  2. ROUX
    21. novembre 2014 um 20:41

    20/11/14 Grenoble MC2 : Merci pour cette super soirée ! Pascale et Jacques

  3. boulland
    29. novembre 2014 um 00:24

    Bonsoir,
    Nous vous avons vu hier soir a St Lô, l’interprétation plus rock de vos morceaux nous a très agréablement surpris.
    Coup de bol, vous avez eu la bonne idée de sortir le concert en album : on en rêvait.
    Amicalement
    J-Ch.B

  4. william
    21. décembre 2014 um 22:47

    Top !! Je cours me le procurer cette semaine !!
    Je vois L Adorer que je revais en setlist & que vs n avez pas fait a Toulouse..excellent concert qd mm !! MERCI.
    Je m étais d ailleurs priver de regarder tte setlist pour en avoir la surprise à ce délicieux Bikini ou je vs ai trouvé exquis Etienne. Quelle flamme !!
    Outre l album live, woaw les bonus de Pleyel, j attends le DVD avec..flamme 😉
    Vivement !!
    En attendant, bon repos a vs, Etienne & l équipe de cette belle tournée qui s achève.
    Avant de vs retrouvez prochainement sur scène 🙂
    Vivement !!

  5. besnouin
    4. janvier 2015 um 15:37

    salut Etienne
    grand regret dans cet album : l absence des TORRENTS DEFENDUS et LE BAISER DU DESTIN ………..

  6. Pascal Dierick
    16. janvier 2015 um 01:10

    Que vous dire, que t’avouer, que cela fait 30 ans que tes chansons m’accompagnent? Cela serait un peu court ou inquiétant! Continue Etienne, tu nous fais tellement de bien à la vie!
    Je sais, c’est bateau, galvaudé, répété. Si souvent dit qu’usé à la corde…
    Mais c’est si vrai… Avoir passé quelques heures à l’Olympia (un cadeau de nos enfants) a été un des grands instants magiques de notre vie (mon épouse et moi). Avoir chanté a capella avec toi à la fin, comme en privé a été…
    Merci quoi, merci d’être toi, merci de nous faire bénéficier de ton talent et de ton… Non, je vais dire des conneries.
    Merci de toi Etienne, juste de toi et de ton talent et de ta gentillesse!
    Amitiés sincère Pascal & Pascale (et oui, cela ne s’invente pas!) 😉

  7. marie jo
    17. janvier 2015 um 00:48

    aprés cette tournée si intense et le CD J attends le DVD avec beaucoup d impatience sinon l été les festivals sont ils tous annoncés seras tu a lyon aux nuits de fourviere j adore cet endroit j ai hate d etre aux beaux jours merci etienne une fan depuis toujours et pour toujours marie jo

  8. Martine Versavaud
    22. janvier 2015 um 11:59

    J’adore cet album que j’écoute en boucle le jour et la nuit ..
    En manque de vos concerts DISKÖNOIR Tour Etienne
    Bon repos … Prenez soin de vous
    Bisous

Laissez moi un petit mot